IRRC No. 899

Éditorial - Un prix trop élevé : repenser les armes nucléaires à la lumière de leur coût humain

Reading time 3 min de lecture
Cet article est aussi disponible en

Selon les estimations, environ 340 000 personnes sont mortes immédiatement et dans les cinq années qui ont suivi les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945. Depuis ces bombardements et jusqu'à aujourd'hui, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (le Mouvement) n'a cessé de répondre aux besoins des victimes et demeure opposé à l'utilisation des armes nucléaires.

Poursuivre la lecture du #IRRC No. 899

Autres articles sur Nuclear weapons, International Review of the Red Cross

Autres articles de Vincent Bernard