RICR No. 837

The Kosovo crisis and the law of armed conflicts

Reading time 2 min de lecture
Télécharger PDF

L'auteur rappelle que l'ensemble du droit international humanitaire relatif aux conflits armés internationaux était applicable an récent conflit des Balkans, suite à l'intervention armée de l'OTAN contre la République fédérale de Yougoslavie. Ce droit n'aurait pas été respecté par les forces de l'OTAN dans plusieurs contextes, notamment en ce qui concerne le choix des objectifs susceptibles d'être attaqués. Un trop grand nombre de civils aurait péri sous les bombes et toutes sortes d'installations auraient été attaquées et détruites illégalement. Par ailleurs, au cours de ce conflit, l'expérience a montré que l'emploi de munition contenant de l'uranium appauvri devrait être interdite par le droit international. Toutefois, même après cette guerre, le droit international humanitaire n'est pas remis en question. Mais il faut en renforcer les procédures, afin d'aboutir à une meilleure mise en œuvre des obligations humanitaires.

Poursuivre la lecture du #RICR No. 837

Autres articles de Sergei Alexeyevich Yegorov