Bulletin No. 153

La protection de la population civile contre les dangers de la guerre aéro-chimique par des instruments diplomatiques

Reading time 7 min de lecture
Télécharger PDF

Le Comité international de la Croix-Rouge a été amené à s'occuper de la protection de la population civile contre les dangers de la guerre aéro-chimique depuis plusieurs années déjà. La XIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge, en 1925, dans sa résolution V, prenant acte du Protocole de Genève, du 17 juin 1925, estima qu'il était du devoir de la Croix-Rouge de rechercher, dès le temps de paix, en collaboration avec les autorités civiles et militaires, les moyens de protéger les populations civiles contre les atteintes de la guerre chimique. Par la même résolution, la Conférence chargea le Comité international de se tenir au courant de la réalisation de ce programme et d'entrer en rapports avec les Sociétés nationales à ce sujet.

Poursuivre la lecture du #Bulletin No. 153

Autres articles de Sidney H. Brown