RICR No. 839

Women and war

Reading time 5 min de lecture
Télécharger PDF

RésuméSi la population civile est trop souvent la cible principale des hostilités, notamment lors des conflits armés non internationaux, les femmes, elles, sont régulièrement les victimes les plus durement affectées. Les traités de droit international humanitaire contiennent des dispositions spéciales destinées à protéger les femmes dans la guerre, en particulier contre les actes de violence sexuelle. L'auteur de cet article élargit le débat pour examiner également la situation de la femme en sa qualité de mère ou de chef de famille, car, lorsque les hommes sont au combat, ce sont les femmes qui assurent la survie de la famille et de la communauté. Les dispositions des Conventions de Genève et de leurs Protocoles additionnels sont passées en revue, tant pour les conflits armés internationaux que non internationaux. Pour conclure, l'auteur donne une information intermédiate sur l'étude y relative, en cours d'élaboration au CICR, à la demande de la XXVIIe Conférence Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Poursuivre la lecture du #RICR No. 839

Autres articles de Charlotte Lindsey