IRRC No. 894

Soigner les victimes de violences sexuelles, une organisation face à ses limites : le cas de Médecins Sans Frontières

Cet article est aussi disponible en

Au cours de la décennie écoulée, Médecins Sans Frontières (MSF) a dispensé des soins médicaux à près de 118 000 victimes de violences sexuelles. Il s’est avéré complexe, en raison de divergences internes d’intégrer les soins à ces victimes dans l’aide médicale générale offerte par MSF aux populations affectées par des crises et des conflits, et ceci demeure encore un enjeu majeur. En effet, des débats demeurent à propos du rôle de MSF dans les soins apportés aux victimes de violences sexuelles, au regard des multiples défis inhérents à de tels actes. Un aperçu de l’expérience de MSF et de ses analyses sur ce sujet vise d’une part à partager avec le lecteur la complexité de ces questions et, d’autre part, à souligner la nécessité de continuer à lutter pour fournir des soins de santé appropriés aux victimes de violences sexuelles, ce qui, en dépit des difficultés, demeure indispensable.

Poursuivre la lecture du #IRRC No. 894

Autres articles sur International Review of the Red Cross, Law and policy platform, Addressing sexual violence, Health, Women

Autres articles de Françoise Duroch, Catrin Schulte-Hillen