IRRC No. 901

Questions/réponses du CICR sur l’emploi d’armes explosives en zones peuplées

Cet article est aussi disponible en

Dans les conflits armés contemporains, les hostilités sont de plus en plus souvent conduites dans des agglomérations, exposant ainsi les civils à des risques accrus de violence. Cette tendance devrait se poursuivre en raison de l’urbanisation croissante et est aggravée du fait que les combattants évitent souvent d’affronter leurs adversaires à terrain découvert, préférant plutôt se fondre dans la population civile. Pourtant, les conflits armés continuent souvent d’être menés avec des systèmes d’armes initialement conçus pour être utilisés dans des champs de bataille ouverts. Il n’y a, en principe, pas lieu de s’inquiéter lorsque des armes explosives ayant un large rayon d’impact sont utilisées sur des champs de bataille ouverts, mais lorsque celles-ci sont utilisées contre des objectifs militaires situés dans des zones peuplées, elles sont susceptibles de frapper sans discrimination et ont souvent des effets dévastateurs sur la population civile.

Poursuivre la lecture du #IRRC No. 901

Autres articles sur International Review of the Red Cross, War in cities, Explosive weapons in populated areas