IRRC No. 889

Ne peut-il jamais être excessif de tuer incidemment des médecins militaires ?

Reading time 9 min de lecture
Télécharger PDF
Cet article est aussi disponible en

Le personnel et les biens sanitaires militaires, ainsi que les combattants blessés et malades, sont protégés contre les attaques directes en vertu du principe de distinction consacré par le droit international humanitaire. Selon certains auteurs, toutefois, les principes de proportionnalité et de précaution ne les protégeraient pas. La présente note d'opinion explique que les biens sanitaires militaires constituent des biens de caractère civil en vertu des règles régissant la conduite des hostilités.  

Poursuivre la lecture du #