Bulletin No. 96

La Société prussienne en 1892

Reading time 1 min de lecture
Télécharger PDF

Chaque année, à l'assemblée générale qu'elle tient au printemps, la Société prussienne a le chagrin de constater les vides qui se sont produits dans son sein. Elle a perdu, dans le cours de l'année 1892, d'abord le duc de Ratibor, qui depuis de longues années mettait son activité infatigable au service de la Croix-Rouge; puis M. de Bleichröder, son trésorier, et M. de Bötticher, second vice-président du Comité central, deux personnages dont le souvenir, perpétué par les œuvres qu'ils ont accomplies dans le champ du travail commun, restera longtemps vivant dans la mémoire des membres qui les ont connus.

Poursuivre la lecture du #Bulletin No. 96