RICR No. 825

La dimension humanitaire de la Convention sur les «armes silencieuses»

Reading time 3 min de lecture
Télécharger PDF

Dans son analyse de la Convention sur I'interdiction de la mise au point, de la fabrication et du stockage des armes bactériologiques (bio-logiques) ou à toxines et sur leur destruction (du 10 avril 1972), I'expert américain Lynn M. Hansen écrit: «Le spectre de la guerre biologique est une chose que nul n'aime regarder en face. Toutefois, ce spectre est reel, car l'homme a appris à utiliser la biologie pour se faire la guerre à lui-même. En 1972, heureusement, la communauté internationale a mis ces armes hors la loi.» Par ces quelques mots, il résume la teneur de la Convention.

Poursuivre la lecture du #RICR No. 825