IRRC No. 867

Civilisation et torture : au-delà de l’approche médicale et psychiatrique

Reading time 5 min de lecture
Télécharger PDF
Cet article est aussi disponible en

L'auteur avance que la torture ne marque pas que ses victimes, mais qu'elle est une maladie endémique de la civilisation qui a pour effet de détruire le tissu social qui nous rend humains. Nous devons écouter les gémissements déchirants des victimes de la torture et les comprendre si nous voulons oser regarder en face le système d'oppression qui les détruit.Disponible uniquement en anglais.

Poursuivre la lecture du #RICR No. 867

Autres articles sur International Review of the Red Cross, Law and policy platform, Torture